Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘Sociocratie’

LA BELLE DÉMOCRATIE PROPOSE A TOUS LES CITOYENS DES OUTILS POUR METTRE EN PLACE UN SYSTÈME TRANSPARENT FONDE SUR LE POUVOIR D’AGIR DE CHACUN.

Ambitieux non !

Après la HQE passez à la HQD, la Haute Qualité Démocratique

Voila ce que le 28 MARS une partie de l’équipe fondatrice de la Belle Démocratie était venue nous transmettre. Tristant Réchid et Philippe SERANNES (qui a ponctué le propos avec ses chansons) nous on transmis leur expérience de démocratie VRAIE*.

L’équipe de Saillans s’attendait à ce que leurs concitoyens se mobilisent peu pour participer à la construction d’un projet municipal, 126 personnes sont venues à l’atelier collaboratif.

Un phénomène inattendu s’est produit ce jour. 10 % de la population a marqué sa volonté de se réapproprier la politique ! Ce qui ressemble à un coup d’épée dans l’eau pourrait cacher un point de bascule.

 


Mais comment fait t’on pour atteindre ce point de bascule ?

A Saillans l’équipe à proposé aux habitants les méthodes d’intelligence collective pour construire un projet municipal répondant à leurs vrais besoins. Des besoins identifiés collectivement, validés et hiérarchisés ensemble. 

Pour nous expliquer cette dynamique inattendue de mobilisation, Tristant Réchid nous a posé ces deux questions :

  • «  Avez-vous déjà ressenti un sentiment d’impuissance devant les décisions politiques sur votre territoire ? » 

  •  » Vous sentez vous représenté par vos élus ? « 

Les réponses du public … pouvaient laisser penser que oui et non.

A l’échelon local la démocratie ne fonctionnerait pas bien ?  L’actualité électorale résonne avec notre sujet local et pose la question des niveaux supérieurs …

Lassé du sentiment d’impuissance, une part de la population a donc décidé d’ESSAYER autre chose. Reprendre ensemble une parcelle de pouvoir.

 


Plusieurs ingrédients ont été nécessaires et semblent participer d’une possible reproductibilité.

N°1 : sortir du fatalisme et se regrouper pour AGIR.

N°2 Un constat unanime : les programmes politiques décrétés par le haut, montrent leur inefficacité depuis plus de 50 ans.

Ils conduisent à un empilage de thèmes caricaturaux hors de tout ancrage local. Ils répondent uniquement à la fraction d’électeurs sensibles aux sujets à fort contenu symbolique : religion, sécurité, dette etc. Et sur le plan économique ils répondent plus à la fraction la mieux organisé pour se faire entendre, qu’aux vrais sujets.

En outre une fois les élections remportées, le pouvoir est le plus souvent capturé pour tout le mandat.

N°3 Il faut un déclencheur :

Ici la duperie de trop d’un maire qui s’est fait élire avec des promesses de démocratie participative jamais tenues et le projet non discuté qui mobilise contre.

N°4 L’envie de retrouver l’intérêt général au cœur de l’action publique.

Et le constat partagé que le modèle est à bout de souffle. Tient je l’ai déjà entendue quelque part celle-là …

 


Comme à Saillant le public sous le préau semblait partager ces 4 points, alors que toutes les tranches d’âge étaient représentées avec les origines sociales les plus variées. Faut-il y voir un signe ?

Enfin Tristan Réchid nous à raconté comment on co-construit un projet avec les habitants et comment se prennent des décisions pas consensus.

C’est long et ça demande des efforts. Oups le gros mot !

Mais c’est très gratifiant parait-il.

Le lendemain suivait une formation abordant plus en détail les méthodes d’intelligence collective.

Si vous aussi vous souhaiter participer aux décisions sur votre territoire, vous pouvez suivre les initiatives de la BELLE DÉMOCRATIE et contribuer à ce projet d’éducation politique.

PRENDRE LE POUVOIR POUR LE PARTAGER

C’est le slogan qu’ils ont inventé. Innovation ordinaire ou innovation de rupture ?

Partager ! Là ça va trop loin, diront certains :o)

* Depuis les municipales de 2014 le village de Saillans (1200 habitants) est dirigé avec la participation des habitants impliqués dans la vie locale. 

Read Full Post »