Guyancourt et Linlithgow : un jumelage entre jardin et transition

« Le jardin, vecteur de lien social et de solidarité intergénérationnelle » le thème qui a été développé au cours de l’échange annuel du jumelage entre Guyancourt et Linlithgow (Écosse). Et le 16 avril dernier, plusieurs visites de jardins étaient au programme.

Ecossais et Guyancourtois  sous le charme du jardin mandala.
Ecossais et Guyancourtois
sous le charme du jardin mandala.

 

Leigh Barret, initiatrice de SQYeT, a donc accueilli au Jardin pédagogique, puis au Jardin de Cocagne de Buloyer, une quarantaine d’Ecossais, qui a pu suivre ses commentaires enthousiastes, in english of course. Lorsque deux villes en transition se rencontrent, qu’est-ce qu’elles se racontent ? Des histoires de jardins. Et elles furent nombreuses d’autant que les Ecossais sont culturellement attachés au jardinage et à la préservation de la biodiversité.

Une jardinière en herbe
Une jardinière en herbe à Linlithgow en Transition !

Ils ont ensuite découvert, les méthodes de permaculture qui ont été mises en place sous la forme d’un jardin-mandala. Fruits d’un atelier de bricolage, ils ont pu aussi apprécier les meubles de jardin fabriqués avec des palettes récupérées et recouverts de peinture écologique (dont ils ont demandé la recette !). Les questions et échanges furent nombreux, amicaux et pertinents.
Le principe de la distribution des paniers de légumes du Jardin de Cocagne les a particulièrement intéressés (et en particulier le clou de la visite : la grange à pleurotes). Plusieurs amis présents pratiquent également, à Linlighgow, ce genre d’achat solidaire, en circuit court.
Au fil de ces visites, de nouveaux liens se sont tissés entre des adhérents du jumelage, les membres de Linlihgow en transition et Guyancourt en transition. Rendez-vous est déjà pris l’année prochaine, en Écosse !

En Ecosse, des jardins publics comestibles!
En Ecosse, des jardins publics comestibles!