MARCHE POUR LE CLIMAT – CLIMATE ALARM SAMEDI 08/12 à Versailles


 

Piste d’action agir à l’échelle locale suite

  • Thème : expression collective – faisons nous entendre
  • Niveau : ouvert à tous – 1ere manif – évènement familial

URGENCE CLIMATIQUE

SAMEDI MARCHONS ENSEMBLE POUR SONNER L’ALARME

et pour l’avenir de nos enfants

♣ Déjà deux marches réussies ♣

La marche est familiale et festives :o) Les poussettes seront de la partie. Votre présence en masse permettra à nos élus locaux et nationaux de saisir l’attente forte des citoyens pour de vraies décisions en faveur du climat

La marche de Paris pourrait ne pas avoir lieu pour cause de gilets jaunes. Qu’a cela ne tienne celle organisée par ALTERNATIBA Versailles est maintenue et acceptée par les autorités.

Marche de VERSAILLES de 11h à 13h

  • RDV : place d’arme à Versailles – début de la marche à 11h
  • Arrêt à la mairie pour une remise officielle du dernier rapport du GIEC aux autorités locales
  • arrivée gare gauche des chantiers pour prendre le train pour la marche de Paris (si elle est maintenue et pour ceux qui veulent)
  • Un rdv pour un départ en groupe depuis SQY est possible (calage rdv gare ou retrouvaille sur place via mail à hiluric-transition@yahoo.fr ⇒ mettez en objet RDV marche du 08/12)


POURQUOI VENIR ?

COMPRENDRE POURQUOI SQYeT RELAIE L’INFORMATION ?

le Giec nous dit :

IL EST ENCORE TEMPS. MAIS IL FAUT Y METTRE CENT/MILLE FOIS PLUS DE MOYENS

La tendance actuelle nous emmène vers un réchauffement qui serait plus autour de 3° à 5°. Dans cette zone et au-delà l’emballement climatique est possible. Les conséquences seraient GRAVISSIMES … C’est notre mode de vie qui sera remis en cause violemment. L’engagement dans une politique de TRANSITION forte permettrait, d’anticiper le pire, une adaptation plus douce.

Malgré les mises en garde années après années, nous émettons toujours plus de co2 ! Le corail meurt et les poissons avec ! Les glaciers et le permafrost fondent et libèrent des gaz à effet de serre – GES. Les forêts réduisent, les peuples premiers sont expropriés et tués, la biodiversité garante de notre bien être s’appauvrit, les extinctions animales grimpent en flèche (1000 fois plus que la normale mesurée). Les grands systèmes de régulation du climat se dérèglent (les courants marins par ex.) engendrant des catastrophes.

A côté du réchauffement notre plastique envahit les océans, l’industrie pharmaceutique s’enrichit en vendant les médicaments supposés guérir les maladies engendrées par le secteur agroalimentaire et la mauvaise qualité de l’air. Les ressources naturelles sont surexploités (que dirons-nous à nos enfants ?). Les terres agricoles deviennent infertiles. L’eau potable devient rare (même en France). Les populations des pays détenteurs de ressources naturelles ou de main d’œuvre bas coût sont mal traitées et maintenus en état de pauvreté et de dépendance aux pays industriels. L’Etat devient liberticide. La démocratie s’étiole.  Le niveau de bien-être et la qualité de vie sont en chute libre. L’imbrication des phénomènes nécessité un changement global de système.

L’approche cartésienne saucissonnant les domaines et cloisonnant  les sujets n’est plus adaptée. Il nous faut accepter la complexité, l’interaction entre les sujets et mettre en place des politiques globales. Nb. les techniciens parlent d’approche systémique ou holistique.

Au-delà du climat la marche et les mouvements de transition proposent des solutions concrètes pour un changement de système. Notre convergence d’idée et d’action appel à un système économique qui ne détruit ni l’environnement ni les gens. Il œuvre pour plus de solidarité et une meilleure qualité de vie. 

STOP aux plans cosmétiques, au langage technocratique noyant le poisson. Des actions !

  • plus sur les marches pour le climat : c’est ICI notamment la vidéo qui évoque les enjeux pour nos vies
  • comprendre l’urgence climatique
  • pour être informé des actions et découvrir des solutions concrètes : site il est encore temps

Le rapport 1,5° du GIec expliqué en 2′ :

Notez : les engagements internationaux de la France ne pourront être tenus avec les moyens engagés.

Logique ! Les collectivités  locales (comme l’Etat) n’ont engagé que le centième de ce que la loi les incites à faire et surtout de ce qu’il faudrait faire pour rester sous la barre des 1,5° de réchauffement …   L’Etat tient un double langage et n’assure plus son rôle de prospective. Où est la vision stratégique pour l’avenir ou sont les investissements pour l’avenir ? Comment les citoyens sont informés, formés, préparés, mis hors des dangers qui s’annoncent ?

Un exemple de faille des politiques : Pôle emploi n’a toujours pas de liste de métiers de la transition, ni de financement pour former les milliers de chômeurs qui voudraient se reconvertir …  Les agents ne sont pas formés aux enjeux et aux opportunités de la transition.  S’il n’y avait que le ministère du travail …

Publicités

3 commentaires Ajouter un commentaire

Commenter ou partager votre expérience

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.