Invitation des Amis de la Terre le 14 décembre


2e piste d’action pour agir à mon niveau, après la marche pour le climat ! Niveau Engagé !

GRAND NETTOYAGE DE LA SOCIÉTÉ GÉNÉRALE LE 14/12

LA SOCIETE GENERALE EST LA BANQUE QUI INVESTIT LE PLUS DANS LES ENERGIES CLIMATICIDES.

Vous avez déjà bien consolidé vos actions au niveau local et vous souhaiter agir à un niveau plus structurel, c’est à dire qui changera en cascade de nombreux autres domaines. Le secteur financier a un impact structurel. Cette opération est alors pour vous :

L’ONG LES AMIS DE LA TERRE ORGANISE AVEC ANVCOP21 UNE OPÉRATION A FORT POTENTIEL POUR STOPPER CETTE BANQUE

DANS SON COMPORTEMENT JUSQU’AUBOUTISTE

Energies fossiles : du balai !

L’INFORMATION que l’on ne trouve pas dans les JT : extrait d’une communication ANV COP 21

« La société générale investit massivement dans les énergies fossiles, en particuliers les plus sales (gaz de schiste, charbon, sables bitumineux, forages ultra-profonds et en Arctique). Cela en fait la première banque française à soutenir l’extraction et l’exportation de ces énergies, dont les impacts sur le climat et les populations locales sont dramatiques. »

Investit avec votre argent dans le réchauffement climatique

INTERPELLEZ LA SOCIÉTÉ GÉNÉRALE > La banque n°1 des énergies sales.

Faites pression en envoyant un e-mail au PDG de Société Générale pour lui demander de mettre fin à son soutien aux énergies fossiles,notamment au projet texan de terminal d’export de gaz de schiste Rio Grande LNG, qui émettrait autant que 44 centrales à charbon.

Envoyer votre mail ICI

Vous vous sentez un tempérament  d’activiste, venez participer ou soutenir l’opération du 14/12 où un nettoyage symbolique aura lieu 29 boulevard Haussmann à Paris voir Les Amis de la Terre.

Pour ceux qui veulent participer ANV Cop 21 vous formera à l’action non violente – Rien à voir avec des actions de casseurs, ici vous êtes encadré par des gens éduqués et mentalement structurés

Pour ne pas devenir un Gnou > Informer vous : Rapport société général,plein gaz sur les fossiles

POURQUOI AGIR MAINTENANT

Le rapport du GIEC conclut qu’il est encore possible de limiter le réchauffement climatique en dessous de 1,5 °C à la condition de « changements d’une ampleur sans précédent »

Publicités