APRES LA MARCHE POUR LE CLIMAT ON FAIT QUOI ?


 PREMIÈRE PISTE POUR AGIR A MON NIVEAU

Le retour sur la marche vous a donné envie d’agir ? Y plus qu’a

LA NEF A BESOIN DE VOUS POUR DEVENIR UNE BANQUE DE DEPOT

JUSQU’AU 15 DECEMBRE

La Nef a besoin de 10.000 sociétaires pour enfin pouvoir obtenir l’autorisation d’ouvrir des comptes courant à la population (jusqu’à présent seul l’épargne Éthique est possible).

Avec 90 €, vous pouvez passer à l’action, disons … MAINTENANT.

Faite le savoir sur les réseaux sociaux : exemple de posts FB – Twitter

L’engagement de tous est indispensable pour montrer l’attente citoyenne aux autorités de régulation et permettre l’ouverture à la concurrence d’un marché verrouillé et d’escrocs. 

Entre banque traditionnelles, il est plus facile de s’entendre. Faire entrer un acteur éthique ne permettrait plus de fabriquer un droit sur mesure. Noter que malgré la crise financière de 2008, le droit permet encore aux banques de spéculer avec les produits dérivés et autres produits bandits de leur conception. Des produits avec lesquels le droit est étonnement permissif.

LA SÉCURITÉ POUR FAIRE TOUT PASSER

Noter que le régulateur prêtent imposer un nombre minimum de clients aux nouveaux entrants pour protéger le consommateur* (la masse limitant le risque de défaillance). Cet argument est juste, mais abusivement détourné pour en faire un frein à l’entrée de concurrents. C’est un chiffon rouge pour détourner l’attention ! C’est du surf sur la tendance qui permet de faire tout passer sous le prétexte de la sécurité.

Nous prennent-ils pour des taureaux ? Le vrai risque est ailleurs. Je vous en livre trois :

  1. Seulement 2% de l’argent en circulation concerne le commerce. Les 98% restant servent à de la spéculation.
  2. Au moins trois des grandes banques nationales investissent dans les énergies fossiles
  3. Toutes les banques détournent le droit en ouvrant des sociétés offshore dans les paradis fiscaux.

C’est ça qui met en danger le client …

En devenant sociétaire vous contribuez à assainir la finance et permettrez aux citoyens d’avoir le choix et le contrôle de ce qui est fait avec leur argent.

La finance est un levier clé de la transition vers une société durable

VOS CONSOMMATIONS SONT LE MONDE QUE VOUS SOUTENEZ.

* Noter que cette surabondance de droit protecteur, ne serait pas nécessaire si les banques avaient une culture éthique. C’est à cause de leurs mœurs que les Etats fabriquent cette forme du droit. Un droit qui devient absurde et qui n’atteint jamais ses objectifs de protection du plus grand nombre. Mais qui fais vivre les juristes conseils.

Publicités