Des québécois engagés : sortir de l’ère des hydrocarbures !

le

 

De notre envoyée spéciale Yolande

Nos cousins québécois agissent à travers le RVHQ (Regroupement Vigilance Hydrocarbures Québec) créé en décembre 2010 qui fédère une centaine de comités de citoyens ou de comités de vigilance représentant autant de municipalités ou de groupes de municipalités. Ces comités réclament un moratoire sur le gaz de schiste au Québec et s’opposent à la fracturation hydraulique dans leurs communautés. Mouvement de mobilisation citoyenne sans précédent dans l’histoire du Québec, le RVHQ est né de la lutte contre l’extraction du gaz de schiste dans la vallée du Saint-Laurent. Des groupes d’opposition à l’exploitation des hydrocarbures en Gaspésie, à l’île d’Anticosti et dans le golfe du Saint-Laurent ont par la suite grossi ses rangs, de même que des groupes préoccupés par le transit de pétrole de l’Ouest via le Québec par oléoducs, par trains et par navires.

affiche-puits-abandonnés-808x1024

Le RVHQ est aujourd’hui le plus important mouvement citoyen engagé dans le dossier des hydrocarbures au Québec puisqu’il fédère plus de 130 comités de toutes les régions du Québec, mobilisés contre le développement de la filière pétrolière et gazière sous toutes ses formes et pour la mise en place d’un véritable plan de sortie de l’ère des hydrocarbures.

Très actif sur la toile,  RVHQ vient d’éditer un journal de 16 pages, tiré à 10 000 exemplaires : « Changements climatiques, hydrocarbures et transition énergétique : à l’heure des choix » .

nos amis québécois

Il est distribué parmi tous les comités du Regroupement couvrant la majorité du territoire habité du Québec pour informer sur la campagne citoyenne « Vous ne passerez-pas » et partager des réflexions sur les changements climatiques, les hydrocarbures et les gaz de schiste, et sur leurs effets sur la santé, l’environnement, les êtres vivants et leur avenir. Il s’interroge aussi sur les choix que font leurs gouvernements en matière de politique énergétique.

L’idée de la création de ce journal est venue de M. Martin Lemmens, père et grand-père, passionné de jardinage, de nature et d’environnement, et membre du Comité de citoyens de Durham-Sud, RVHQ. Il en a été le maître d’œuvre avec l’appui de nombreux collaborateurs, tous bénévoles.

Et à Saint-Quentin en Yvelines, nous soutenons nos amis québécois.

Nos amis canadiens contre gaz de schiste 2

Nos amis canadiens contre gaz de schiste 3

Nos amis canadiens contre gaz de schiste

Publicités