Archives Guyancourt en T – mai 2016

2 avril 2016

Fans de céréales dans tous leurs états

« La Faites du DD » de Guyancourt  installée sur le parvis et à l’intérieur de la Maison de quartier Théodore Monod a fait le plein de visiteurs convaincus.  Des notes multiples se mêlaient, des animaux de la ferme aux  légumes anciens en passant par la décoration florale, les jardins de Cocagne, les bombes à graines…

Guyancourt en Transition avait décidé de composer sur  le thème des céréales  dans tous leurs états, de la graine  au pain et a  su séduire grands et petits dans un même élan de curiosité.

DD 2016 Les céréales 5
Un circuit qui conduit d’une roue vivement tournée à un jeu de reconnaissance de céréales. Les yeux se posent ensuite sur des semis et des graines de céréales. Les papilles s’agitent en dégustant différents pains maison…
20160405_095808
Où se trouvent le sorgho, le lin, le sarrasin, le blé tendre, l’avoine, le seigle en herbe! Pas facile sans les épis…
DD 2016 Les céréales 12
Et les graines multicolores vous les connaissez?
DD 2016 Origami 2
Petit exercice d’origami et voici votre sachet à céréales, le début de votre grainothèque!
DD 2016 Les céréales
Fin d’après-midi ce qui reste des pains d’avoine, de petit épeautre, de seigle, de maïs, par contre plus de focaccia ni de brioche.

12 mars 2016

 Des paroles et des tricots !

Pour ce nouvel épisode  GeT de « Causons, cousons » à La Maison de quartier Kosma à Guyancourt, le tricot a largement remporté les suffrages. La lecture à voix haute s’est faite discrète devant les discussions  qui battaient leur plein au rythme des aiguilles à tricoter. De nouveaux carrés ont été bâtis, et un arrivage de 60 pièces élaborés par des tricoteuses en chef du CRAG est venu compléter notre base initiale. Désormais, il ne reste plus qu’à assembler cette couverture  en patchwork de laine et à fixer une nouvelle date pour nous atteler à cette tâche.

CausonsTricotons Lisons 1= 12 -03-16,
Sous la verrière ensoleillée les mailles et les mots faisaient bon ménage.
Causons, Tricotons, Lisons 2 12-03-16
Apprendre puis se sentir à l’aise …
Causons, Tricotons, Lisons 7=12-03-16
Et puis devenir créative!
Causons,Tricotons,Lisons 5=12-03-16,
En causant, tricotons deux carrés de plus
Causons, Tricotons, Lisons 4=12-03-16
Laisser parler les p’tits carrés, à l’occasion carré bavard..

16 janvier 2016

 Tricotons de 7 à 77 ans ...

Les aiguilles se sont agitées avec entrain à la Maison de quartier Kosma à Guyancourt samedi 16 janvier dernier. L’atelier « Causons, Tricotons » a rassemblé petits et grands. Il s’agissait de faire ses premières mailles  afin de  réaliser une couverture en patchwork destinée au futur coin bibliothèque.  Les plus agiles ont transmis leur savoir-faire aux débutants et à la fin de l’après-midi les premiers carrés de 15 X 15 cm étaient tricotés. Chacun est reparti avec son ouvrage à poursuivre pour le prochain rendez-vous prévu le 12 mars.

Tricot 5
Tricotons ensemble avec des laines récupérées et multicolores
Tricot 2
Apprendre à monter les mailles
Tricot 6
Des garçons qui tricotent
Tricot 7PG
Et des filles aussi !
Tricot 9JPG
Et voilà à quoi pourra ressembler notre future couverture en patchwork

28 novembre  2015

 

Du chocolat qui ne réchauffe pas

le climat !

En même temps que la Cop 21 se mijotait samedi 28 novembre,  un certain chocolat équitable, gourmand et festif  se  regardait, se discutait, se malaxait, se cuisait, se chantait et se visionnait à la Maison de quartier Kosma  à Guyancourt !

       Aperçu du diaporama proposé par Les Artisans du Monde

Les cabosses A d A
Cabosse d’un cacaoyer
Femme à El Ceibo
Femme bolivienne qui trie les fèves de cacao à la coopérative El Ceibo soutenue par Artisans du Monde

Les différentes étapes de la confection d’une tarte au chocolat équitable

Max et son auditoire
Max, le pâtissier en pleine explication
Et la pâte s'installe
Les mains dans la pâte avant la fabrication de la ganache !
Et notre tarte choc 21
Et voilà deux exemplaires de la tarte Choc 21!

Et après cet après midi tout chocolat,  en soirée,  la surprise musicale avec Les  Chiquitos et Les Falbalas, avant la diffusion du film  « Le Chocolat » avec Juliette Binoche et Johnny Deep

Et les Falbalas à Kosma
Les Falbalas font un récital- surprise .
Les Chiquitos à Kosma
Les Chiquitos chantent au milieu des spectacteurs.

 

                                  

12 septembre  2015

Des défis relevés et des engagements citoyens au forum des associations de Guyancourt 

Pour cette première  participation au forum  des associations, la pluie s’est invitée avec insistance, mais notre désormais mythique roue des défis a tourné généreusement engageant grands et petits à relever les challenges proposés.

On pavoise pour le climat!
On pavoise même sous la pluie!

À l’interpellation « Et vous, que faites-vous pour le climat? » liberté était donnée de pavoiser en accrochant son engagement avec une pince à linge sur notre installation made in Dominique H, un pro de l’objet détourné…

Et voici un florilège d’actes posés :

« Je n’ai pas de sèche-linge » Emmanuelle,  « Je vais travailler tous les jours à pied avec 30 minutes de trajet aller et retour » Roger, « Utiliser plus le vélo » Nelly et Pierre, « J’harcèle mes amis carnivores » Celina , « Je me déplace en véhicule hybride » X, « Je n’ai pas de smartphone » Marie-Claude à vélo , « J’utilise au maximum les transports en commun » Sandrine, « Je chante, pour le climat » Marie, « Je vais au boulot tous les jours à vélo » Olivier, « Je mange bio tous les jours » Leigh, « Je lance une micro ferme en permaculture » Tatoo, « Avoir moins de voitures par famille » X, « Diminuer ma consommation d’énergie » François,

Moi, je dessine pour le climat!
Moi, je dessine pour le climat!

« Réparer nos vélos pour nous en servir » Mireille, «  Je composte mes légumes et mes fruits » Monique, « Je vais en transport en commun au travail » X, « Je réduis ma consommation d’eau » Violaine,  « Je recycle ce qu’il y a dans mon frigo au lieu de jeter : ratatouille, quiche » Kahina, « Transmission auprès des enfants » Guillaume, « Ne pas trop prendre la voiture quand il fait trop chaud, mais le vélo ou aller à pied » Anaïs, « Je mange local dans la mesure du possible » Christine, « J’ouvre mon composte à ceux qui n’en ont pas » Chantal

***********************************************************************

15 juillet 2015

Le développement durable vu par de jeunes Béninois et Guyancourtois

Dans le cadre du jumelage entre Guyancourt et Comè au Bénin, un chantier jeunes axé sur le développement durable s’est déroulé le 15 juillet dernier. Get a  été sollicitée pour échanger avec ces adolescents  et leur accompagnateur à la MQ Kosma.  Célia, Axel-Jordan, Anissa, Luc aidés par Germain  Kakpossa, travaillant à la mairie de Comè ont commencé à poser leurs premières questions. Nous avons expliqué la démarche d’une ville en transition et un dialogue plus large s’est ouvert.

Des échanges chaleureux sous la verrière de la Maison de quartier Kosma.
Des échanges chaleureux sous la verrière de la Maison de quartier Kosma.

Comè située à une soixantaine de kilomètres de Cotonou est un chef-lieu de commune comptant un peu plus de 58390 habitants.  L’eau, le déboisement et les sacs plastiques sont trois préoccupations majeures pour la région. Informer et mobiliser les jeunes est une priorité. Dans les collèges publics,  un club écocitoyen tente de fonctionner deux heures par semaine les vendredis. « Pas toujours facile de mobiliser les jeunes, mais nous savons qu’il est indispensable de mener ces actions de sensibilisation pour l’avenir de tous » précise Germain. Depuis 31 ans, le Bénin célèbre la journée nationale de l’arbre, le 1er juin, et cette année pour poursuivre la lutte contre la déforestation une campagne intitulée « 10 millions d’âmes, 10 millions d’arbres » a permis la plantation de bois de chauffe dans tout le pays.

Germain, âgé d’une quarantaine d’années a pu constater de réels changements climatiques  « Les saisons des pluies sont plus tardives et courtes, la première plus longue débutait en janvier et s’achevait en juillet alors que maintenant elle commence en avril et se termine en juin. Quant à la seconde, elle s’étire difficilement entre octobre et novembre. »  Le sud-ouest du Bénin accuse de réels déficits pluviométriques. Et le réchauffement est déjà ressenti par la population.

Dans un autre domaine, pour lutter contre les exportations des cultures maraichères à l’est au Nigéria et au nord au Niger,  des subventions sont accordées aux agriculteurs pour favoriser la vente locale de leur production. Le but étant de redonner l’habitude aux habitants d’acheter des légumes et des fruits cultivés près de chez eux.

Quant au fléau des sacs plastiques, des interdictions formelles sont appliquées dans l’enceinte  des collèges et des lycées « Nous ne pouvons pas rentrer avec le moindre sac plastique » confirme Luc.

Axel-Jordan et Luc, se rendent à leur collège à pied ou à vélo, comme d’ailleurs Célia et Anissa, nos jeunes Guyancourtoises,  mais  ils rêvent forcement tous d’avoir une moto ou une voiture plus tard…  Parmi les questions qu’ils ont soulevées « Avez-vous du pétrole en France ? Comment faites-vous pour en récupérer ?

Germain était aussi très intéressé de connaître les moyens employés pour mobiliser les  jeunes et  si nous disposions d’un budget.

Nous avons expliqué que GeT ne bénéficie pas de subventions,  mais de l’énergie des bénévoles et que nos actions sont menées aussi en lien avec d’autres associations, la municipalité, les maisons de quartier.

***********************************************************************

21 juin 2015    

Fête de quartier des Garennes 

Pour la seconde année consécutive Gea participé à la fête de quartier des Garennes qui avait adopté comme thématique « YaKafokon«  à la fois un défi et un appel à la créativité, tout à fait ce que nous aimons relever comme challenge…

Notre stand  a été décoré sans aucun budget avec de la récup, des idées et quelques feuillages. Il a accueilli enfants et adultes pour tourner la roue des nouveaux défis et déguster notre mystérieux breuvage elfique.

La roue tourne toujours avec des échanges en prime.
La roue tourne toujours avec des échanges             en prime.
Et le breuvage des Elfes réalisé avec des légumes de l’AMAP Bocageot a été dégusté par une cinquantaine de visiteurs.
Et le breuvage des Elfes réalisé avec des légumes de l’AMAP Bocageot a été dégusté par une cinquantaine de visiteurs.
Jeanne, la plus perspicace pour découvrir les ingrédients qui composaient le breuvage des Elfes, a gagné le panier réalisé par Nathaly!
Jeanne, la plus perspicace pour découvrir les ingrédients qui composaient le breuvage des Elfes, a gagné le panier réalisé par Nathaly!

                         

***********************************************************************

30 mai 2015

Causons/ cousons/ plantons

à la Maison de Quartier Kosma 

Le 30 mai dernier, la Maison de quartier Kosma a accueilli,  pour la première fois « Causons, cousons, plantons » qui a pour objectif de créer du lien autour d’une double activité de couture et de jardinage.

Des semis prêts à être installés!
Les semis prêts à être installés!
Des bacs en attente, encore quelques minutes de patience...
Des bacs en attente, encore quelques minutes de patience…
Les grandes manoeuvres commencent
Les grandes manoeuvres commencent sous l’oeil d’un jeune jardinier.
Les couturières s’activent maintenant à la création de petits coussins pique –aiguilles.
Les couturières s’activent maintenant à la création de petits coussins pique–aiguilles.

***********************************************************************

14 avril 2015

Maison de quartier Kosma :  Atelier semis au café rencontre

Je sais planter aussi!
               Je sais planter aussi!
Le Café rencontre semis au complet
Le Café-rencontre semis au complet
Une belle équipe de jardinières.
Une belle équipe de jardinières.
Le choix des graines
Le choix des graines
Plantons ensemble
Plantons ensemble pour ensuite récolter

Un café-rencontre inhabituel a eu lieu à la Maison de quartier Kosma du 14 avril entre mamans et jeunes enfants avec la complicité de  Jessica Lannoy l’animatrice Famille, et cette fois-ci Get a proposé de réaliser un atelier semis.

Après plusieurs échanges autour d’une tasse de café, nous avons commencé à sortir godets, semis et graines. Un caddy en guise de receveur de terreau et voilà  que chacune s’active avec de petites pelles pour remplir les godets et ensuite choisir ses plantations.

La salade batavia, la menthe et la coriandre ont eu beaucoup d’adeptes. Après avoir installé godets et petits supports à semis sur une table, la séance arrosage a commencé à l’aide de bouteilles en plastique au bouchon percé. Des petites mains agiles ont aussi participé avec beaucoup d’intérêt  sous l’œil de bébés curieux.

Bien sûr chacune s’est engagée à venir arroser ces plantes en devenir qui ont trouvé leur place sous la verrière, qui a les mêmes qualités et défauts d’une serre,  à la fois protectrice et exigeante en eau !

Les semis de salade vont être repiqués dans quelques jours dans des godets pour ensuite aller grandir dans les jardinets des mamans.

Quant aux plantes aromatiques, elles vont  s’épanouir jusqu’au samedi 30 mai date à laquelle certaines seront plantées dans deux bacs qui resteront dans la maison de quartier sous la surveillance de chacun(e) lors de l’animation « Causons, cousons, plantons » et d’autres seront données aux jardinières du Café rencontre.

Bien sûr ces bacs partagés seront entretenus par tous et permettront la cueillette des aromatiques pour le plus grand plaisir des salades de l’été!

 **********************************************************************

     11 avril 2015                

                                 Journée DD :

Entre roue des défis et plantes aromatiques

Tandis que la roue des défis de GeT tournait sans relâche,  graines et semis étaient adoptés par petits et grands jardiniers, lors de la journée développement durable de Guyancourt, à maison de quartier Théodore Monod.

 Les Geteuses avant le rush!
Les Geteuses avant le rush!

 

Pour notre seconde participation à cette animation organisée par le service DD de Guyancourt, l’équipe de GeT avait imaginé de créer un objet ludique à partir d’éléments de récupération.  Et l’idée d’une roue des  défis a été élaborée par Roland à partir d’une roue de vélo, un support de selle,  un morceau de métal avec une cartonnette pour ralentir le mouvement et une robuste pièce de bois en chêne en guise de support. Le tout a été agencé avec astuce par notre fin bricoleur.  Habillée d’un carton  taillé sur mesure, bien ficelé et recouvert de feuilles aux couleurs vives, notre roue attendait le verdict du défi, grâce à une flèche rouge centrale, dont les thèmes étaient les suivants: Energie /rouge,  Nature/vert,  Transports/ orange, Déchets-recyclage/  beige , Alimentation/rose,  Consommation responsable/jaune,  Vivre ensemble/ bleu foncé, Bien- être/bleu turquoise.

Défis relevés par une famille!
Défis relevés par une famille!

Enfants comme adultes  se sont prêtés au jeu, certains étant déjà sensibilisés aux gestes DD et d’autres relevant le défi d’arrêter son téléphone portable le soir, de regarder le soleil se coucher, d’écouter le bruissement des insectes, de partir au bureau à vélo ou à pied une fois par semaine…

Les plantes aromatiques étaient les vedettes de notre stand et nous avons accompagné la réalisation de semis de coriandre, de basilic, et fait du repiquage de pousses de sauge, de romarin , de sariette et d’origan. Des petites compositions aromatiques pouvaient être réalisées en fonction de l’inspiration des jardiniers.  Bien sûr nous donnions les conseils des soins futurs assurant aussi que malgré l’attention accordée, une part d’échec était possible et qu’il ne fallait surtout pas se décourager pour entreprendre de nouvelles expériences.

Les mains dans la terre
     Les mains dans la terre
Attentifs aux gestes
              Attentifs aux gestes

Des graines de coriandre, de soucis ont trouvé des petites mains agiles pour les déposer délicatement dans des godets préalablement remplis de terreau. Échange et écoute accompagnaient les gestes guidés.

Une astuce complémentaire était transmise, démonstration à l’appui pour réaliser des supports à semis à l’aide d’un morceau de papier journal enroulé sur un petit support pour lui donner une forme ronde et ensuite replié pour assurer sa fermeture et être prêt à recevoir un peu de terre.

Au cours de cette journée, nous sommes toujours émerveillés de constater que ce lien à la terre est très fort. Entrer en contact simplement avec cette matière en la touchant, la manipulant et en réalisant ces gestes primitifs de semer, nous interpelle au quotidien sur le respect qu’on lui doit.

***********************************************************************

11 avril 2015 : GeT vous invite à découvrir  

Faites-du-developpement-durable_zoom_colorbox

ses animations ludiques et astucieuses 

dans le cadre de la journée DD de la ville de Guyancourt, 

                 le 11 avril prochain 

sur le parvis de la maison de quartier Théodore Monod

11, place Bérégovoy quartier de Villaroy

 Nous vous accueillerons de 13h à 18h pour:

  • Tourner la Roue des Défis
  • Réaliser une composition de plantes aromatiques (enfants à 14h30 et  adultes à 16h30)
  • Fabriquer des godets à semis

♦Duo SQYeT/ GeT à la journée du DD de Guyancourt♦

Publicités