Rob Hopkins, rencontre à Paris

Merci à Guy de Plaisir en transition pour la permission d’utiliser son article que vous trouverez sur le blog de la plus récente initiative de transition près de chez nous !  …

hopkins 2

« Mi-octobre Rob Hopkins, initiateur du Mouvement de la Transition, était à Paris pour la présentation de son nouveau livre « Ils Changent Le Monde » (The Power of Just Doing Stuff).

A l’invitation de Natureparif (l’observatoire de la biodiversité en Ile de France) et en partenariat avec les Éditions du Seuil et du Mouvement de la Transition, une rencontre était organisée sur Paris le 17 octobre.

Quelle aubaine pour notre toute jeune initiative Plaisiroise de rencontrer Rob et de partager cet instant avec les nombreux Transitionneurs venus l’écouter ! La salle était pleine à craquer (près de 250 invités) et les discussions pleines d’entrain se sont poursuivies jusque tard dans la nuit. »

soiree hopkins 1

« Pendant près de 40mn Rob nous a parlé des initiatives de Transition mises en place dans son village de Totnes, en Angleterre et plus largement dans le monde.

Après avoir semé les premières graines de la Transition, il a observé que de petites actions locales et citoyennes se propagent par recopie sur tout un territoire et conduisent à une révolution écologique à plus grande échelle dont même les politiques s’inspirent aujourd’hui.

A travers différentes illustrations d’actions locales comme les jardins comestibles à Londres, les entreprises sociales et solidaires au Brésil, les discussions de « rues en transition », l’installation d’« un verger dans ma ville » à St Quentin en Yvelines, le plan de descente énergétique à Totnes, la monnaie locale à Bristol, les Repair Cafés à Paris, les coopératives d’énergies renouvelables… il nous a expliqué comment il est possible de réagir et agir collectivement face aux dérèglements climatiques, en s’organisant à l’échelle locale pour engager la transition écologique.

Au travers du réseau de la Transition, qui assemble aujourd’hui plus de 50 pays, les idées se propagent (the learning network). De nouvelles initiatives se créent chaque jour et s’inspirent des projets déjà lancés dans les territoires en transition pour relocaliser l’économie. Petit à petit le mouvement prend de l’ampleur, le monde change… »

Vous pouvez continuer à lire l’article sur le site de Plaisir en transition ici : http://plaisirentransition.wordpress.com/2014/10/30/rencontre-avec-rob-hopkins/

Publicités