le jumelage de nos villes en transition, une bonne résolution pour la nouvelle année


photo 1

(Voici Alan Brown, notre contact à Transition Linlithgow, Ecosse)

A l’avenir, avec la re-localisation progressive des produits et services nécessaires à la vie quotidienne, il serait triste de perdre contact avec les gens d’autres pays et ce qui se passe dans le monde au-delà de notre horizon.


Un jumelage avec une ville en transition dans un autre pays touche ce qu’on appelle « la transition intérieure ». Tendre la main et communiquer avec quelqu’un dans une autre partie du monde, se faire des amis et prendre conscience de leurs réussites et de leurs défis, partager des histoires que nous créons grâce à nos activités de transition locale … toutes ces choses font partie d’une nouvelle voie et une nouvelle histoire sur la vie moderne en ces temps de transition .

En Novembre 2013 Transition Linlithgow, en Écosse et Saint- Quentin -en-Yvelines en Transition se sont rejoints pour explorer ce que le jumelage pourrait leur apporter. Peut-être que le scénario idéal serait de connecter des groupes au niveau des frontières rurales – urbaines avec l’objectif de partager les produits, etc, mais nous avons choisi une amitié à longue distance. Nous souhaitons échanger nos nouvelles, offrir des conseils, demander de l’aide et du soutien, apprendre les uns des autres et être réconfortés en sachant que l’autre communauté pense à nous. Dans notre cas, nous confortons le jumelage Guyancourt/Linlithgow traditionnel, avec cette prise de conscience que, par notre objectif commun, nous tissons un avenir meilleur, au-delà des échanges purement culturels .

Avec la progression du Transition Network, on peut se sentir noyé par la marée de blogs et de bulletins d’information, d’articles de presse mensuels, toute cette lecture passionnante de bout en bout mais souvent trop envahissante.

C’est là que le jumelage pourrait aider, en nous donnant une perspective un peu plus vaste sans que l’on se sente submergé. Il offre une chance de s’engager dans une communication plus profonde, d’écouter plus attentivement un autre groupe et aussi d’apprécier les différences que la géographie, la nature et la culture apportent.

La possibilité d’une triplette de nos villes en transition serait intéressante, par l’ajout d’une autre ville en transition au mélange, en particulier si l’endroit est aux premières loges dans l’adaptation au changement climatique. Nous pensons que le jumelage possède un grand potentiel et nous espérons qu’il va motiver chacun de nous à en faire plus.

Nous vous proposons de faire une nouvelle sorte de résolution pour le nouvel an : oubliez celles basées sur la perte de poids après-fête ! et cherchez à prendre contact avec une autre ville en transition pour faire un premier pas sur le chemin de la « transition intérieure », ensemble.


Transition Linlithgow s’est créé en 2008. Ils ont réalisé des projets principalement sur la nourriture locale, les économies d’énergie, les énergies renouvelables, les déplacements et les déchets .

Certains de leurs succès : des jardins familiaux, des vergers, des récoltes, des ateliers pour cultiver la nourriture, des conseils d’économie d’énergie et l’installation de 400 panneaux solaires ! Beaucoup de maisons ont été isolées et récemment ils ont recyclé des tonnes de bois après un événement « Chanel » Métiers d’ Arts qui s’est tenu à Linlithgow Palace. Actuellement, ils travaillent sur ​​« Linlithgow Naturel Grid» : un projet qui vise à identifier toutes les sources possibles pour une production d’énergie renouvelable complètement locale, une recherche subventionnée sur le chauffage urbain : Cogénération Heat and Power (chauffage et électricité en cogénération), une ludothèque, une coopérative d’alimentation locale et un centre de télétravail local pour réduire les déplacements longs jusqu’à leurs bureaux.

En savoir plus sur la transition Linlithgow  :
http://www.transitionlinlithgow.org.uk
(site en anglais) . Et aussi : https://fr-fr.facebook.com/pages/Transition-Linlithgow/132116140183369

Publicités